Tirs sanitaires

L’épidémiosurveillance se conçoit dans une perspective de lutte contre les maladies surveillées. Nos premiers résultats ont clairement mis en évidence la présence de paratuberculose chez les cervidés sur certains territoires. Des mesures concrètes (gestion du milieu et des populations) ont été proposées aux gestionnaires de terrain. En outre, à la demande du réseau de surveillance, un Arrêté du Gouvernement wallon est entré en vigueur (Moniteur belge 1/10/2003 et 21/08/2007) et permet d’éliminer des animaux malades toute l’année. Cette procédure concerne les animaux de la catégorie « Grand gibier ».

Cette procédure officielle permet de ne pas devoir attendre la saison de chasse suivante pour pouvoir prélever un animal repéré malade au printemps, et susceptible de contaminer ses congénères.

 

tirs-2

tirs-1

Brocard excessivement maigre, visiblement malade et susceptible d’être prélevé dans le cadre du tir sanitaire.

CONCRETEMENT

Le tir Sanitaire (TS) peut être effectué soit, (1) par un agent de la DNF (avec accord écrit du titulaire concerné), soit (2) par le titulaire du droit de chasse muni d’un permis de chasse valide (avec autorisation du chef de cantonnement et en présence de l’agent des forêts local).

Ce tir s’effectue obligatoirement à balle.

L’animal doit être acheminé entier (trophée éventuel compris) à la Faculté de Médecine Vétérinaire. L’équipe du réseau de surveillance effectuera une autopsie complète.

Bracelet de traçabilité et constat de tir doivent obligatoirement accompagner la dépouille de l’animal.

La destination finale du trophée éventuel varie en fonction des circonstances.

En période de chasse, le titulaire peut effectuer un TS et deux cas de figure sont possibles :

  • Soit, il comptabilise l’animal dans son plan de tir (il appose un de ses bracelets). Dans ce cas, après autopsie, le trophée sera automatiquement restitué au titulaire.
  • Soit il ne comptabilise pas l’animal dans son plan de tir. Dans ce cas, le trophée sera transmis et conservé au Laboratoire FSC de Gembloux.

Hors période de chasse, le titulaire peut effectuer un TS et un seul cas de figure est possible :

  • L’animal est autopsié à la Faculté vétérinaire et le trophée est automatiquement transmis au laboratoire FSC de Gembloux

Procédure du Tir Sanitaire :
– Responsable RW : M. Villers
– Responsable ULG : A. Linden

HAUT de la page