Réseau de Surveillance sanitaire de la Faune sauvage

Informations importantes !

(1) Dans le cadre du plan de crise peste porcine africaine, tous les sangliers trouvés morts en zone infectée (63.000 ha) et hors zone infectée sont analysés sur site (à l’endroit de découverte).

PAR CONSÉQUENT AUCUN SANGLIER NE PEUT ÊTRE ACHEMINÉ A LA SALLE D’AUTOPSIE DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE VÉTÉRINAIRE DE L’UNIVERSITÉ DE LIÈGE !

Si vous découvrez un sanglier mort, il ne faut ni le toucher, ni l’approcher mais le signaler immédiatement au cantonnement forestier (DNF) concerné (ou via le call center au 1718). 
 
 

(2) Jusqu’au 31 octobre 2018, l’équipe du Réseau de Surveillance sanitaire de la Faune sauvage se consacre uniquement à la gestion de la crise « Peste porcine africaine ».

Aucune autre espèce sauvage (cerf, chevreuil, blaireau, renard, …) ne peut être transférée à Liège pour autopsie.